Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/08/2010

Vérité brute

« « Les malades me manquent. C’est difficile à décrire mais, quand les gens ont désespérément besoin d’aide, quelque chose tombe. La pose qui est un élément du monde ordinaire disparaît, tout ce boniment de Comment-allez-vous-?-très-bien-merci. » Je me tus un instant. « Les malades peuvent délirer, ils peuvent être muets ou même violents, mais il y a en eux une nécessité existentielle qui est stimulante. On se sent plus proche de la vérité brute de ce que sont les humains. » »

Siri Hustvedt, Elégie pour un Américain

Van Gogh Sorrow.jpg

Commentaires

Le malade (longue durée) est derrière les barreaux de sa prison … Il regarde son visiteur avec nostalgie … espoir de liberté retrouvée … Le visiteur, lui, découvre une liberté qu’il ne connaissait pas ... se conforte de sa « bonne conscience » physique … La « nécessité existentielle » qu’il sent dans les yeux de l’autre le « stimule » voire le rassure … : « Les malades me manquent » !!! ? …

Écrit par : doulidelle | 01/09/2010

C'est durement vrai pourtant: le malade se retrouve face à l'essentiel, toujours. tout ce qui fait le quotidien devient accessoire. Sa présence permet de relativiser beaucoup de choses. Merci Tania.

Écrit par : delphine | 01/09/2010

Comme c'est toujours le cas, ton blog me donne envie de lire, mais souvent me mène aussi vers d'autres horizons. Je connaissais ce dessin émouvant, mais qui en était l'auteur? C'était Van Gogh!
Merci au site suivant qui a répondu à ma question

http://www.serve.com/Lucius/VanGogh.index.html

Écrit par : Marlyse | 01/09/2010

@ Doulidelle : L'extrait cité est déroutant, oui, c'est pour cela que je l'ai choisi, pour qu'il rebondisse en questions, comme tu l'as bien perçu.

@ Delphine : Bien d'accord, c'est l'effet paradoxal de la maladie, même si on préférerait s'en passer.

@ Marlyse : Merci pour ta réaction - tu vois, le commentaire est bien passé, malgré les apparences (il y a parfois un délai avant qu'il apparaisse en ligne) et aussi pour ce lien vers "Sorrow" de Van Gogh.

Écrit par : Tania | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.