Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/08/2010

Nouer et dénouer

« L’unique passagère du wagon tricotait d’un air absent, elle ignorait peut-être la taille du propriétaire de ce pull-over, ou ne s’en souciait pas, mais elle tricotait comme si son travail était la chose la plus nécessaire du monde. De la même façon, nouer et dénouer mes souvenirs était pour moi la plus urgente des nécessités. »

Luis Sepúlveda, L’île (La lampe d’Aladino et autres histoires pour vaincre l’oubli)

P1050364.JPG

Commentaires

J'aime beaucoup ce parallele entre le tricot et la mémoire. Me fait curieusement penser à Borges par association.

Écrit par : K. | 28/08/2010

... et une fois de plus l'illustration est parfaite !! Merci, Tania.

Écrit par : MH | 28/08/2010

Oui, comme K, j'aime ce parallèle. On les imagine très bien tous les deux tâchant de démêler l'écheveau de leurs pensées. J'aime son style, à la fois ondulé et clair.

Écrit par : Damien | 28/08/2010

ah! tricoter, retricoter ses souvenirs...
il faut parfois recommencer souvent le tricot pour mettre de l'ordre dans les souvenirs
Et c'est important... très...!

Écrit par : Coumarine | 29/08/2010

Les commentaires sont fermés.