Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/03/2010

Chocs d'âme

« M’émerveillerai-je jamais assez des bêtes ? Celle-ci est exceptionnelle comme l’ami qu’on ne remplacera pas, comme l’amoureux sans reproche. D’où vient l’amour qu’elle me porte ? Elle a, d’elle-même, réglé son pas sur le mien, et le lien invisible, d’elle à moi, suggérait le collier et la laisse. Elle eut l’un et l’autre, qu’elle porta avec l’air de soupirer : « Enfin ! » Le moindre souci vieillit et semble pâlir son très petit visage serré et sans chair, d’un bleu de pluie autour des yeux qui sont d’or pur. Elle a, des amants parfaits, la pudeur, l’effroi des contacts appuyés. Je ne parlerai guère plus d’elle. Tout le reste est silence, fidélité, chocs d’âme, ombre d’une forme d’azur sur le papier bleu qui recueille tout ce que j’écris, passage muet de pattes mouillées d’argent… »

 

Colette, La naissance du jour 

Nina.JPG

Commentaires

Je ne sais donc pas si elle les aimait tant, les chats, puisque j'ai lu récemment que non, pas vraiment. Mais elle avait alors une façon malgré tout sincère d'aimer leur être, leur beauté, leur sauvage mais paisible liberté. Mais Colette .. quelle grande grande dame!

Je me souviens de quand elle est morte, j'étais petite, et ne connaissais d'elle que ces images d'une vieille dame échevelée aux lèvres peintes, dont on disait qu'elle écrivait si bien. Mais ce n'est que bien plus tard que j'ai commencé à la sentir amie et que je sais que j'aurais sans doute aimé lui parler, dans un jardin plein de rumeurs ....

Écrit par : Edmée | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j'aurais aimé lui parler et n'importe où ! Mais l'occasion de l'écouter existe ( cfr le lien de Colo dans le billet précédent, vous y retrouverez la voix de Colette et son accent rocailleux unique ;-)

C'est un passage charmant et très subtil que vous nous avez choisi Tania... du pur Colette ! Oui, sous sa plume les bêtes et surtout ses chers félins ont bel et bien une âme humaine.
Jolie photo ! (on dirait un chat aveugle)

Écrit par : MH | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ Edmée : tiens, où avez-vous lu ça? En tout cas, elle en parle si bien, des chiens et des chats, la fameuse dame aux lèvres peintes qui écrit si bien, n'est-ce pas?

@ MH : la dame avait du caractère, oui, sa vie est un roman... (Nina la chatte de profil est aveuglée par le soleil, mais rassurez-vous, elle a l'oeil à tout !)

Écrit par : Tania | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tania, désolée, sans doute n'ai-je pas lu les bons romans de colette et n'ai-je pas connu d'autres bons chats que Nénette, le chat de ma grand-mère qui se mettait entre le dossier de la chaise et notre dos en ronronnant... Mais j'avoue avoir un peu de mal à apprécier ses écrits, sans doute trop d'à priori que je dois encore vaincre. Bonne soirée et sans rancune, j'apprécie toujours autant tes talents de critique exceptionnelle.

Écrit par : delphine | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les aimait-elle autant qu'elle l'écrit ? peu importe c'est tellement joliment tourné et intelligent ..

Écrit par : Aifelle | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les chats ne vous rendent que ce que vous leur donnez ... C'est comme un miroir ... Les yeux du chat m'interpellent ... On n'y trouve que ce qu'on cherche ... Ceux du chien par contre c'est l'immensité de la fidélité sans retour ... Faites-leur du mal, l'un vous regarde avec soumission affective, l'autre avec ressentiment.

Écrit par : doulidelle | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ Delphine : la rencontre avec un roman dépend de lui et de nous et de toutes sortes d'autres facteurs, je le comprends très bien. Si son côté anticonformiste ne me déplaît pas, c'est surtout par l'écriture que Colette me séduit, au point que j'ai souvent envie de la lire tout haut.

@ Aifelle : son amour des mots ne fait pas de doute.

@ Doulidelle : le chat miroir ? Non, il a trop de personnalité pour n'être qu'un reflet, mais ses yeux sont fascinants, c'est vrai, et la soumission n'est pas son genre, en effet, ce qui n'empêche pas la fidélité.

Écrit par : Tania | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire