Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/01/2010

Artifices

« Ayant appris d’expérience comme il est difficile de s’éprendre des seules qualités de l’âme, il était devenu méfiant et porté à mettre l’attention ou l’inclination des femmes au compte du calcul ou du hasard ; ce qui à un autre eût paru la preuve du plus tendre amour, il lui arrivait souvent de le dédaigner comme indices trompeurs, paroles en l’air, regards ou sourires jetés au vent pour le premier qui les voudra prendre. Un autre se serait découragé et aurait abandonné à ses rivaux le champ de bataille… mais la difficulté de la lutte stimule un caractère obstiné, et Piétchorine s’était fait un point d’honneur de rester victorieux : appliquant son système et s’armant d’une irritante affectation de sang-froid et de patience, il aurait déjoué les artifices de la plus experte coquette… »

 

Lermontov, La Princesse Ligovskoï 

Lermontov Autoportrait (wikimedia commons).jpg

Autoportrait de Lermontov (1837)

Commentaires

A la lecture de ce texte, je me permets une réflexion : il se termine par « il aurait déjoué les artifices de la plus experte coquette » il est « devenu méfiant et porté à mettre l’attention ou l’inclination des femmes au compte du calcul ou du hasard » … Cependant, dans notre monde occidental ne vivons-nous pas une époque d’une juste libération de la femme et de son émancipation qui n’a plus besoin « d’artifices de coquette » pour assurer sa juste place dans la société d’aujourd’hui ?… Actuellement, l’homme « conquérant et dominateur des siècles passés » accepte, de plus en plus, de partager ses responsabilités. …

Écrit par : doulidelle | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

"victorieux"... en sentiments, en amour(s), les vocabulaires militaires et sportifs, exploits et combats, vaincus et palmarès...

Écrit par : JEA | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

En écho à Doulidelle, je trouve hélas que trop de femmes n'ont pas encore abandonné "les artifices de la coquetterie" qu'elles utilisent de façon bien superficielle, alors qu'elles ont la possibilité d'être plus elles-mêmes de nos jours. Ce qui n'empêche que ce personnage me paraît avoir une attitude bien suffisante ..

Écrit par : Aifelle | 14/01/2010

Répondre à ce commentaire

"Champ de bataille", ah!
La méthode, ici, semble consister à "avoir" l'autre à l'usure.

Écrit par : colo | 14/01/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire