Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/12/2009

Frondaisons

« Heureuses les villes qui sont gardées par les arbres ! Des bois ceignent Paris, Vienne, La Haye, Berlin. L’avant-garde de Bruxelles est une forêt. Le sol de la Flandre est plein de graines qui deviennent moissons, celui du Hainaut est compact de charbons qui deviennent du feu, celui de l’Ardenne et le Namurois (sic) est lourd de pierres qui deviennent des édifices, celui du Brabant est traversé de racines qui deviennent des troncs, des branches et des feuilles avant de se muer en splendeur et quiétude et santé. Ceux de nous qui habitèrent Bruxelles n’ont jamais pu se défendre d’un violent amour pour ce mouvant et admirable voisinage. Quand le travail nous épuisait, ce nous était une joie d’aller sous les frondaisons proches nous refaire de la force, et nous retremper dans la solitude. »

 

Emile Verhaeren, Les chantres de la Forêt de Soignes
in R. Stevens & L. Van der Swaelmen, Guide du promeneur dans la forêt de Soignes (G. Van Oest & Cie, Bruxelles-Paris, 1914).
 

Lorrain Jenny, Verhaeren.jpg
Verhaeren par Jenny Lorrain
(Musée d’Ixelles)

Commentaires

Il n'y a pas de saison pour les frondes...

Écrit par : JEA | 09/12/2009

Au début de notre mariage nous avons habité 13 ans à Jolibois, à quelques mètres de la forêt, dans une petite « bonbonnière » au toit rouge. La grandiose hêtraie s’étendait comme une cathédrale de grands arbres devant nos yeux, nous invitant à une promenade recueillie sur un tapis de faînes …

Écrit par : doulidelle | 09/12/2009

Cet extrait d'Emile Verhaeren est magnifique, on sent un véritable amour pour la nature et la régénération puissante qu'elle nous permet.

Écrit par : Aifelle | 09/12/2009

J'ai la chance d'habiter "tout contre ce mouvant et admirable voisinage" et c'est du bonheur au quotidien !

Écrit par : claire | 09/12/2009

Superbe!
Pour une fois, voilà une jolie citation.
"Lire un livre sous un arbre en double le plaisir. On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l'arbre."
Jean Chalon (écrivain et journaliste français), extrait de Journal d'Espagne.

Écrit par : colo | 09/12/2009

Les commentaires sont fermés.