Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/08/2009

Erratum

Cela fait longtemps que je dois cette correction à JEA, qui partage sa rigoureuse érudition dans Mo(t)saïques. A propos du monument à Philippe Baucq dans le parc Josaphat de Schaerbeek, il a eu l’amabilité de m’instruire – je le cite : « Philippe Baucq a été arrêté par l'occupant le 31 juillet 1915. Motif : organisation d'un réseau d'évasion pour soldats anglais. Ce réseau débuta par Mons pour s'étendre au Nord de la France et retenir Bruxelles comme plaque-tournante. Il est resté célèbre sous le nom d'Edith Cavell. De nationalité anglaise, celle-ci dirigeait l'Ecole d'infirmières créée par le Dr Depage. Elle fut fusillée tout comme l'architecte Baucq. » 

Philippe Baucq - monument du parc Josaphat.JPG

 

Et de m’interroger : « Une question, si vous le permettez : le peloton d'exécution les cribla de balles le 15 octobre 1915. Or vous mentionnez 1918 comme année de décès. Il y aurait là un point d'histoire à éclaircir. » Je m’étais trompée, comme vous pouvez le vérifier sur la photo. Je voulais rephotographier la pierre de plus près, mais hélas, des barbouilleurs l’ont récemment maculée d’orange et de vert, ainsi que plusieurs sculptures du parc.

 

Sans rapport avec ce qui précède – Camille et Gribouille se portent bien. Soigneusement brossés et placides, les deux ânes communaux de Schaerbeek se promenaient dimanche sur la grande pelouse du tir à l’arc. Visiblement, l’herbe « sucrée » (dixit le gardien) leur était savoureuse.

Commentaires

Je serais confus, vraiment, si par un commentaire tentant de répondre à votre interrogation (alors que se succèdent tant de passants devant la statue du Dr Baucq, eux qui ne la voient même plus), j'avais pris un ton donneur de leçons ?
Pour les barbouilleurs, unt tâche d'utilité publique, serait de leur confier la réalisation de panneaux explicatifs et susceptibles de prolonger des mémoires qui s'estompent.
Merci à vous non pour un "erratum" mais pour cette suite de promenade au parc Josaphat.

Écrit par : JEA | 05/08/2009

Les commentaires sont fermés.