Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/05/2009

Variations

« M. Claus n’est pas purement néo-impressionniste ; mais il s’emploie à
résoudre les mêmes problèmes que les artistes de cette école. Il étudie la lumière, qui modifie et crée la couleur, dans toutes ses variations saisonnières – matin, midi et soir. Ses interprétations sont fidèles à la nature, fraîches, libres et éthérées. (…) On pourrait dire de lui qu’il peint seulement des choses dans un état de transition, le passage d’une nuance à une autre : le mouvement même de la lumière, l’aspect le plus fluctuant des choses. »

 

Emile Verhaeren (1898) dans Claus et la vie rurale (Fonds Mercator) 

Claus Enfants dans un paysage.jpg

Commentaires

"Le mouvement même de la lumière", c'est beau!

Écrit par : colo | 23/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ha, ce blog, quel pur délice...

Écrit par : So | 23/05/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai le souvenir d'une ballade autour de Brugges, j'ai le sentiment d'y être à nouveau : la lumière, les couleurs, la douceur

Écrit par : Dominique | 24/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ah ! « l’aspect le plus fluctuant des choses » … il faut une âme d’artiste pour en saisir toute la troublante poésie …

Écrit par : Doulidelle | 25/05/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire