Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/10/2008

A vous

A vous, visiteurs fidèles, à vous, les irréguliers, voire les occasionnels, salut !
Sept mois après la création de Textes & Prétextes, les statistiques de fréquentation du blog / blogue / bloc-notes (choisissez) ont joliment bondi en sens inverse des cours de bourse. Chaque mois, blogs.lalibre m’indique le nombre de visiteurs différents, je peux ainsi suivre son évolution. Aujourd’hui, pause.
« Qu’as-tu lu de beau ces temps-ci ? Tu connais  ce bouquin ? Qu’en penses-tu ? » Désireuse de partager mes impressions, j’ai voulu prolonger mes plaisirs de lecture sur la Toile. Après tant de notes et de fiches, prendre le temps d’écrire. Elargir le cercle des échanges.

Quel amoureux des livres ne s’est jamais laissé à penser qu’il y a dans le tête-à-tête avec un auteur plus d’idées ou de vibrations échangées que dans une journée ordinaire ou une réunion quelconque ? La lecture est une conversation de choix. « Fenêtre par laquelle on s’évade » (Julien Green), « clé qui m’ouvrait le monde » (Beauvoir), le livre « sème à foison les questions » (Cocteau).

245faa2c3f3844af82631fb7d837c84e.jpg

Lire ne fait pas que nous divertir, lire ouvre à autrui, bouscule, inquiète, émeut, nourrit. « Passé le temps de celles qui sont imposées par l’enseignement – de moins en moins imposées d’ailleurs -, la lecture ne peut plus être que la pratique que nous avons adoptée avec le dessein de nous meubler l’esprit, dans l’ambition d’enrichir nos connaissances et notre mémoire, dans le désir d’entretenir les jardins de l’affectif et de découvrir le théâtre de nos émotions. » résume Hubert Nyssen dans Lira bien qui lira le dernier (Lettre libertine sur la lecture).

La fréquentation des écrivains – de leurs textes - permet d’entendre d’autres sensibilités que la sienne, de mieux approcher les autres et la réalité du monde. « Réservons le terme de littérature, écrit Maurice Nadeau, à ces œuvres dont André Gide disait qu’elles ne laissent pas le lecteur dans l’état où elles l’ont trouvé. » Loin de moi l’idée de jouer les critiques littéraires ou les critiques d’art.
Sans attache éditoriale ni journalistique, l’espace de liberté du blogue me permet de traiter de sujets délicieusement inactuels ou d’écrire sur le passionnant aujourd’hui, à mon gré, au hasard des mes lectures et de mes promenades. Je n’écris que sur ce qui me plaît ou m’intéresse, c’est un parti pris.

Cette note serait incomplète sans un chaleureux merci à ceux qui me font l’amitié d’un commentaire. Ils sont peu nombreux, mais toujours appréciés. Merci à mon amie et sorcière de haut vol, Colo, qui s’est lancée avant moi sur la Toile. Merci à Doulidelle, facétieux pseudo d’un supporter enthousiaste. Merci aux autres commentateurs d’exprimer de temps en temps leur intérêt. A vous qui hésitez à signaler votre passage, je précise que celui-ci peut rester anonyme – un pseudo, des initiales suffisent – et que l’@dresse demandée ne sera pas mise en ligne ni communiquée, c’est un simple outil de sécurisation. Une fois le commentaire rédigé, vous pouvez en demander un aperçu et le modifier.

A ceux qui seraient tentés de bloguer à leur tour, blogs.lalibre permet de se lancer avec beaucoup de facilité : on complète un formulaire pour s’inscrire, puis on choisit parmi différents modèles. On personnalise par la suite. Nul besoin d’être initié à l’informatique, quoique cela puisse aider. Certains mystères continuent à m’échapper, comme les raisons techniques qui m’empêchent de justifier le texte. Vous aurez remarqué, sans doute, la souris malicieuse cachée dans la marge de droite qui adore grignoter le dernier caractère et m’oblige à certains ajustements.

Je voulais faire court, j’ai encore fait long.
A vous.

Commentaires

Félicitation pour ton investissement dans la lecture: les visiteurs de ton blog en partagent tous l'intérêt. Tu as très bien choisi l'illustration: clin d'oeil à D.....A!

Écrit par : marlyse | 06/10/2008

Mais c'est moi qui te remercie pour tous ces moments de délicieuses lectures; promenades dans le temps et l'espace, super!
Chat et souris semblent compatibles chez toi...(rires)
Besos,

Écrit par : Colo | 06/10/2008

Même passion que vous, au point d'avoir tenté (et réussi !!!) à avoir un entretien virtuel avec une romancière québécoise.
J'aime beaucoup votre humour en faisant un parallèle entre les cours de la bourse et vos statistiques de fréquentation.

Écrit par : Bernadette | 07/10/2008

Pour lire les coups de coeur (ils ne sont seulement consacrés à Christiane Lahaie), vous devez suivre ce lien http://www.ac-limoges.fr/doc/ puis choisir la colonne "Mutualisation" et, à l'intérieur de celle-ci, cliquer sur "Coups de coeur". Je présente beaucoup de livres, mais je ne suis pas seule à le faire. Il y a des "Coups de coeur" de collègues.
Bonne lecture

Écrit par : Bernadette | 07/10/2008

Quel plaisir, quel bonheur quand on ne peut se déplacer de pouvoir découvrir tes talents bien cachés... J'aime beaucoup les images tellement bien adaptées et la dernière m'a fait sourire et dans cette grisaille c'est bien nécessaire.
Merci pour cette découverte,au début j'étais admirative maintenant je suis éblouie et j'attends toujours avec impatience le nouveau texte...

Écrit par : Fabienne | 08/10/2008

Un «vieux » qui pense avoir l’âme jeune ne peut que soutenir et applaudir une démarche autant éclectique que raffinée.

Écrit par : doulidelle | 10/10/2008

Moi aussi je te mermercie pour ta démarche admirable, généreuse et ...sensuelle de vouloir partager des émotions et des réflexions à travers le choix des mots et le ryhtme des phrases.
Ce que je ne peux faire.Je prends tout et ne donne rien.

Écrit par : Bernard | 18/10/2008

Les commentaires sont fermés.